logo saving planet climate champions - t
PROJET MONDIAL JOURNALISTES ADOS
> QuI SAUVE LA PLANÈTE ?

 

La troisième édition du World Teenage Reporting Project invite les adolescents jeunes-reporters francophone à dresser le portrait de leurs pairs — ou d'adultes et d'enfants méritants — pour leurs actions envers la sauvegarde de la planète.

 

Organisé par Global Youth & News Media, une association à but non lucratif basé à Bayonne, le projet a été lancé à l'occasion de la Journée de la Terre, le 22 avril 2021 et continuera jusqu'à la 26e Conférence des Parties des Nations unies sur le changement climatique (COP26) en Novembre. Nous avons commencé à présenter les reportages le 6 juin, Journée mondiale de l'environnement. 

 

On peut soumettre le lien vers votre reportage ici jusqu’au 30 octobre. Faites défiler vers le bas pour trouver les détails du projet.

 

La première édition du World Teenage Reporting Project, début 2020, s'est concentrée sur des adolescents dont les initiatives ont fait la différence pendant la pandémie de COVID-19 (en anglais). La deuxième édition a mis en avant des profils d'adolescents ou d'adultes méritants pour leurs actions dans le champ de la tolérance (en anglais).

L'un des objectifs du World Teenage Reporting Project est de corriger l'image dominante des adolescents dans le monde, perçus comme constituant un problème. A chaque édition, le service d'information éducatif à but non lucratif News Decoder, basé en France, a été notre principal partenaire médiatique.
 

LA MISSION

 

Des jeunes reporters amateurs qui collaborent avec tout type de structure d'information (blog, journal d'école, magazine...) dressent le portrait d'adolescents (ou d'adultes inspirants pour des adolescents) grâce à cause de leurs actions dans pour la sauvegarde de la planète.

 

 Les portraits peuvent se présenter sous n'importe quel format (podcast, vidéo, écrit) et doivent adopter une approche de journalisme de solutions. Cela signifie que l'accent doit être mis sur une réponse au problème posé.
 

Bien que les reporters se penchent généralement sur d'autres personnes pour la rédaction de portraits, dans de rares cas, des témoignages exceptionnels sur la propre activité d'un reporter seront pris en compte.

 

 Les reportages réalisés depuis le 1er janvier 2020 sont éligibles. Si un podcast ou une vidéo n'est pas en anglais, une traduction ou des sous-titres doivent être accessibles en ligne.


 

LES DÉTAILS

 

 1. Déterminez avec votre rédacteur en chef ou votre conseiller qui vous voulez mettre en avant et INSCRIVEZ-VOUS ICI  pour obtenir des détails sur la façon de soumettre votre histoire.

 

2. Lorsque vous avez terminé votre profil, votre rédacteur ou conseiller n'a plus qu'à soumettre le lien de l'histoire, le résumé et une illustration ou une photographie.

 

 Encore une fois, la soumission doit inclure :

 

-- Un lien vers le portrait (déjà publié quelque part)

 

-- Une photographie de la personne dont le portrait est établi, idéalement en action.

 

-- Un court résumé écrit avec un titre court et une ou deux phrases qui résument ce que la personne a fait.


 

linked in who is saving planet tight.jpg
QUELS TYPES D'HISTOIRES ?

 

FORMAT - Les portraits peuvent être réalisés sur tout support : imprimé, vidéo, podcast, etc. dans les médias dirigé part n’importe qui (adulte, étudiant, etc.)

 

LANGUE - Les profils peuvent être rédigés dans n'importe quelle langue. Toutefois, les vidéos qui ne sont pas en français ou anglais devront être sous-titrées (anglais ou français) et les podcasts devront comporter une transcription ou un résumé détaillé (dans l’un des deux langues).

 

APPROCHE - Rappelez-vous, ces portraits adoptent une approche de journalisme de solutions, comment le problème est résolu, même de façon modeste.
 

DÉLAI - Les portraits produits en 2020 sont également éligibles pour ce défi. 

 

DATE LIMITE - pour la troisième sélection, le 30 octobre (mais n'hésitez pas de les soumettre bien avant car nous avons les mettre en valeur au fur et à mésure..

 

ENSUITE - Les histoires sélectionnées seront présentées par Global Youth & News Media jusqu'à la Conférence des Nations Unies sur le changement climatique COP26 en novembre et également promues ailleurs. Les auteurs retenus recevront des certificats attestant de leur participation à cette initiative internationale de reportage.

MERCI

à APEM, Alliance pour Éducation aux Médias en France pour son aide avec ce project.

LOGO APEM VDEF sans charte[2].png